Chamrousse 2018


AUBRAC AU SOMMET !
AUBRAC AU SOMMET !
L'équipe pédagogique !
L'équipe pédagogique !
Échauffement !
Échauffement !
L’équipe EPS en pleine action !
L’équipe EPS en pleine action !

Départ pour Pariiiiiis

Let’s gooooo !
Let’s gooooo !

Jour 6 : des étoiles plein les yeux !

Réveil difficile car ça n’a pas été simple de se réveiller après la boum enflammée ! 
Tests de ski passés ... quelques flocons, quelques premières étoiles, quelques deuxièmes étoiles....
Les élèves ont bien progressé ! 
Maintenant c’est repas à côté de ses copains parce que c’est quand même sympa pour le dernier jour ! 
Les valises sont bouclées. Départ prévu dans 30 minutes ! 
Dur de partir car le soleil nous a fait un clin d’œil pour la dernière matinée !
A tout à l’heure 

Photos du jour 6 :

Jour 5 : Complètement givrés

Ce matin pendant les cours ESF, les élèves ont commencé à passer leurs étoiles, flocons, ou oursons... 
Il faisait moins froid qu’hier mais dès que l’on montait un peu, le givre nous envahissait ! 
Les masques, les cheveux, les combinaisons .... tous complètement givrés ! 

La bataille historique du Mont Chazelet

Cette après-midi,vers 14h , nous sommes allés  dans un grand espace enneigé. Là-bas, nous avons commencé par préparer des équipes de 8 ou 9. Puis, nous avons  construit  un abri  pour se protéger des boules de neige. En plus de l'abri, nous devions construire une mascotte de type bonhomme de neige.

Ensuite, on était prêts pour la bataille de boules de neige.

 

Résultat de cette bataille :

- plaquage dans la neige,

- boules de neige en pleine face ou sur le corps,

- des têtes dans la neige,

- des courses poursuites,

- des attaques en groupes sur élèves et professeurs,

- des destructions massives de bases et de mascottes.....

 

En bref, on est rentrés trempés mais c'était génial !!

 

Lola et Lou

Pour Ada :

Salut Ada, 

On pense tous très fort à toi, tu nous manques. Le séjour est super mais ça aurait été top que tu sois là. Tout à l’heure nous avons fait une bataille de neige et la mascotte de notre camp s’appelle E.T. D’ailleurs tu en es là marraine ;).

En rentrant, nous aurons plein d’anecdotes à te raconter pour que tu ne rates rien de ce séjour. 

Nous espérons que tu as suivi nos aventures sur le blog, si ce n’est pas le cas on le regardera ensemble.

Tout à l’heure, les professeurs vont nous faire une surprise, nous avons une petite idée mais on verra bien... 

Ce soir c’est la Boum ! C’est cool mais ça annonce que c’est le dernier soir...

On t’envoie plein de gros bisous 

A très vite 

 

Mahfanta, Manon, Manel, Charlotte, Lou, Adèle, Iloulia, Andrea, Umi et Cléa

 

 

 

Coucou Ada,

On espère que tu vas bien et qu’on te manque pas trop...

Nous espérons que les 6C sont sympas avec toi. Ici on pense très fort à toi. Est-ce qu’il fait beau à Paris car ce n’est pas le cas chez nous. Le séjour est très agréable malgré le temps glacé que l’on a eu en haut des pistes. 

Aujourd’hui on a fait une grande bataille de boules de neige. C’était super cool. On s’éclate et c’est dommage que tu ne sois pas avec nous pour en profiter... 

On te racontera tout à notre retour qui arrive très vite. 

Gros bisous tu nous manques

A bientôt 

 

Albert, Anouj, Gabriel, David, Florent, Soren, Mathéo, Mamadou, Sidoine, Romeo, Dorian, Mathias et Polycarpos

 

Petit souvenir de la part d’Olivier


Voici comme promis la recette du Sirop de Pousses de Sapin.

Ingrédients :

- Jeunes pousses de sapin (à cueillir au printemps, pousses vert tendre)

- Sucre blanc

- 1/2 jus de citron

 

Cueillir une bonne quantité de pousses de sapin.

Mettre dans une casserole et couvrir d'eau, faire bouillir environ une heure.

Filtrer le jus et exprimer le reste dans un torchon.

Peser le jus et y ajouter le même poids en sucre blanc de préférence.

Laisser mijoter lentement jusqu'à ce que le sirop prenne une couleur rosée et se soit épaissi, 40 mn

Ajouter le 1/2 jus de citron.

Stériliser les bouteilles, embouteiller et capsuler à chaud.

(A conserver dans le frigo).


En vous souhaitant une belle fin de séjour à Chamrousse.

Amicalement.


Olivier 

Surprise des professeurs :

Cette après midi, les professeurs nous ont dit qu'ils nous préparaient une surprise pour 16h30. Au début, on pensait que c'était une énorme bataille de boules de neige, ou de la luge... Puis, Madame Denaes nous a révélé un indice qui nous a mis sur la piste en disant : "Mamadou attention, ne fais pas de bêtise car si tu n'as pas la surprise ton ventre sera déçu !"

Du coup, on s'est dit "on va sûrement manger quelque chose...

A 16h30, nous sommes allés dans un restaurant "Les gaboureaux". Là bas, les profs nous ont dit que l'on avait le droit de choisir entre deux crêpes (nutella ou sucre) et deux boissons (un sirop à l'eau ou un chocolat chaud).

On était très contents car ce goûté exceptionnel nous a changé de d'habitude (petit gâteau et sirop de fraise).

Quand nous sommes revenus au chalet on avait le ventre bien rempli !

Merci aux professeurs c'était de la balle !

 

Stan, Marius et Dorian

La boom :

La classe avant tout ! Vous n'en saurez pas plus
La classe avant tout ! Vous n'en saurez pas plus
Vous n’aurez que quelques photos de leurs jolies tenues car ce qui se passe à Chamrousse reste à Chamrousse ! Désolé chers parents ;)

Photos du jour 5 :

Jour 4 : en mode "GLAÇONS"

 

Matinée à sensations fortes ! 

Tous transformés en glaçons sur les pistes.... le repas est bien mérité ! 

 

La journée a commencé par un réveil dynamique avec « allumer le feu » de Johnny Halliday.

 

Une fois arrivés à la station de ski, nous nous sommes rendus comptes que les télécabines étaient fermées car il y avait trop de vent.

 

Après dix bonnes minutes d’attente, nous avons pris un autre télésiège qui nous menait en haut de la station. Un vent fort, de la grêle et de la neige nous attendait en haut, on ne voyait rien à 5mètres à cause du brouillard.

 

Nous avons fait plusieurs pistes jusqu’à ce que Gabriel, un élève du groupe, congèle littéralement comme un surgelé PICARD. Monsieur Ménager, le ramena alors en bas des pistes.

 

Nous avons ensuite attendu 5, 10, 15, 20 …. minutes dans le vent, la grêle, la neige et le brouillard. Nous attendions apparemment madame Denaes et Madame Penet, qui elles même nous attendaient en bas des pistes. Nous les avons enfin retrouvées et nous avons arrêté le ski car les trois quarts des élèves avaient très froid.

 

 

Anouj et Roméo

 

Pensées pour notre collège :

Nous vous avons envoyé nos petites chouettes de Chamrousse. Bonne lecture !

La ballade en raquettes :

 

 

Aujourd’hui on a appri avec notre guide Olivier pendant la ballade en raquettes, que dans « les supers prédateurs«     il y avait : l’ours, le loup, l’aigle royal et l’homme. Un super prédateur chasse les autres animaux mais lui personne ne le chasse. 

 

Avant il y avait des ours à chamrousse mais comme ils faisaient trop de dégâts dans la vallée, l’homme a décidé d’éliminer l’espèce. Il n’y en a plus depuis 150ans. 

 

Concernant les loups, il y en a en ce moment et ce depuis 1992. Car ils sont revenus par les alpes italiennes. 

 

Cette sortie raquettes m’a beaucoup intéressé mais c’est vrai que parfois ce n’était pas facile de suivre le groupe avec ces trucs attachés aux pieds. 

 

 

 

Ibrahim 

 


 

Cette après midi nous avons fait une ballade en raquettes, c’était assez difficile de marcher en raquettes car le terrain était pentu. Nous avons marché sur un ancien lac, et il y avait un cours d’eau qui passait, Grégoire, notre guide, nous a dit : « Si vous tombez dedans c’est fini ».

 

Nous avons appris des choses sur la faune et la flore, nous avons d’ailleurs parlé des conifères. Pour différencier les sapins des épicéas il faut regarder les épines. Sur les sapins elles sont blanches et vertes alors que sur les épicéas elles sont toutes vertes. De plus, elles n’ont pas la même odeur. Notre guide a été patient et gentil avec nous car certains n’écoutaient pas trop et il a toujours été calme. Donc j’en profite pour le remercier.

 

La ballade m’a beaucoup plu en plus nous avons fait des glissades comme sur un tomboggan, en glissant sur les fesses ou sur le dos c’était bien marrant.

 

 

 

Mahfanta

 

 

 

 

Quizz culturel

 

 

Hier Olivier, guide de haute montagne, est venu nous parler des dangers de la montagne et nous a montré deux petits films de skieurs alpinistes. Nous avons donc décidé de leur créer un quizz sous forme de veillée : "Une famille en or"

 

 

 

1. Quel est le plus grand risque de danger sur les pistes ? La collision entre les skieurs
2. Qui est le skieur qui a la priorité sur les pistes celui qui est en amont ou en aval ? En aval
3. Qui fait la sécurité sur les pistes de ski ? Les pisteurs
4. Où trouve t on le numéro de téléphone des pisteurs ? Sur les cartes du plan de la station et sur les bornes sécurité
5. Si l’on tombe où doit-on se placer au plus vite ? Sur le bord des pistes
6. Qu’est il écrit sur le panneau placé au croisement des pistes ? Danger ! Ralentir la vitesse !
7. Comment signaler aux autres qu’il y a un accident ? En mettant les skis plantés dans la neige en croix devant la victime
8. Quelle est la différence entre le ski alpin et le ski alpiniste ? Le ski alpin c’est le ski de descente et le ski alpinisme c’est un mélange de randonnée, d’alpinisme et de ski.
9. Y-a-t-il des compétitions de ski alpinisme ? Si oui, comment se déroulent les compétitions ? OUI, il s’agit de faire le plus grand tour possible le plus vite possible.
10. Qu’est-ce que la peau de phoque ? A quoi sert elle ? C’est un membrane en matière synthétique que l’on colle sous les skis pour pouvoir monter.
11. Qu’est-ce que le dénivelé ? C’est la différence de niveau entre deux altitudes.
12. Combien de km fait la chaîne de Belledonne ? 70 km
13. A quelle hauteur se trouve le sommet de Belledonne ? 2948m
14. Qu’est-ce qu’un free rider ? C’est un skieur qui fait des figures acrobatiques en skis et souvent il skie en hors pistes.
15. Quand les skieurs alpinistes montent les sommets, ont ils toujours leurs skis aux pieds ? Si non que font ils de leurs skis ? Ils les mettent sur leur sac à dos et montent à pieds.
16. Par quelle première étape passe le tour de Chamrousse ? Par une tyrolienne
17. Comment se repèrent ils pour faire le tour de Chamrousse ? Avec un GPS
18. Les skis sont ils accrochés à l’arrière des pieds, pour les skieurs alpinistes, en montée ? Non
19. Comment s’appelle la façon de skier où l’on décolle son talon ? Le télémark
20. Comment s’appellent ce qui est planté dans la neige pour monter les sommets aux pieds et dans les mains ? Les piolets et les crampons
21. Quand ils ne peuvent pas descendre en skis comment font ils ? Ils descendent en rappel
22. Quel est le nom des lacs par lesquels ils sont passés ? Les lacs Roberts
23. A combien de degrés est l’eau du lac ? Deux degrés
24. En combien de temps ont ils fait le tour de Chamrousse ? En une journée

 

 

 

 

Photos du jour 4 :

Jour 3 : la tête dans les nuages

Le coin des poètes

 

 

Le ski c’est trop bien,

Il y a beaucoup de neige le matin,

 

Tout le monde s’entend,

Sur ce lit tout blanc,

 

Le diner est équilibré,

Et on passe une bonne veillée

 

 Après les montées,

 Nous sommes fatigués,

 

 Tant qu’on ne persiste pas,

 On ne progressera pas,

 

 Je suis pressé pour la boum,

 Car mon cœur va faire boum,

 

 On va grimper haut,

 Avec un corps tout chaud,

 

 J’adore le téléski,

 Il est reposant, comme ce fameux voyage au ski.

 

Mathéo, Mahfanta, Mamadou, Dorian, Elise

L’instant : J’aime / Je n’aime pas :

 

 

 

J’aime le téléski car on ne galère pas pour monter.

Je n’aime pas ma chambre au tout début mais petit à petit je les ai aimés.

 David

 

J’aime le ski parce-que c’est plutôt facile…Je n’aime pas les chaussures de ski car elles font mal et elles sont lourdes. Je n’aime pas non plus le réveil, c’est trop tôt !

 Margarida

 

 J’aime le ski car je n’en avais jamais fait de ma vie …

 Je n’aime pas les chaussures de ski car elles me font des ampoules, et je n’aime pas la température parce qu’elle change trop vite : une fois c’est froid, une fois c’est chaud, une fois c’est froid...

 Célia

 

 J’ai aimé la veillée d’hier soir car le jeu Time’s Up était très amusant. Le petit déjeuner s’est passé dans le calme …

 Je n’aime pas trop porter les chaussures de ski qui sont très lourdes …

 Mais par contre le tire-fesses est vraiment cool !

 J’adore jouer dans la neige avec mes amies.

 Manel 

 

 J’aime le ski parce que c’est la première fois que j’en fais. J’aime ma chambre car je suis avec mes amis. Les repas sont cools.

 Soren

 

 Je suis trop contente d’être au ski parce que c’est la première fois que j’en fais j’aime bien les chambres je suis avec mes amies, les repas sont bons. J’ai hâte de faire du tire-fesses. Je n’aime pas les chaussures de ski parce qu’elles me font mal, et je n’aime pas la neige qui se colle à mes skis car cela me gêne pour skier.

Manon

Petit moment météo : Chamrousse

 

 

 

Lundi 15 janvier :

 Un grand soleil a fait fondre la neige des pistes et il nous a brûlé. La météo était très bizarre, quand nous avions nos combinaisons il faisait chaud mais quand nous ne les avions pas il faisait froid. Notre couleur a viré au rouge, on aurait dit des crevettes cramées.

 

 

Mardi 16 janvier :

 Comme par magie, la neige est revenue. Il a plu des grenouilles de neige toute la journée ! Des gaz de yeti de direction sud de vitesse de 6 km/h nous ont expulsés ! Ce soir il va pleuvoir des têtards d’eau. Les cafés fumants des yétis nous ont barrés la visibilité.

 

Adèle, Andrea, Nina, Denise et Enzo Y.

Mes premières sensations :

 

 

J’ai eu peur (un peu de stress) mais c’est vite passé. Après, je me suis bien sentie.

 J’ai adoré ! C’est super !

 Nina Westphal 

 

 J’ai adoré le ski mais il faisait trop chaud dans la combinaison.

 Adèle Hourmant 

 

 Au début, je ne me sentais pas bien sur mes skis. Ensuite, ça allait mieux et j’aimais bien aller sur les pistes.

 Denise Richard-Lenoir

Veillée autour du feu…

 

 

 

 

Hier soir nous avons fait une veillée « Time’s Up ».

 

C’est un jeu qui se joue par équipes et se déroule en trois manches où il faut faire deviner des noms de personnes inscrits sur des cartes.

 

Pour la première manche il faut faire deviner le plus de noms possibles à son équipe en une minute en utilisant tous les mots que l’on veut.

 

Pour la seconde,  il faut faire deviner en un mot.

 

Dans la troisième manche il faut mimer le mot à trouver. Les réponses valent trois points.

 

Puis, pour finir en beauté, un petit bonus de dix points. Il fallait désigner une personne de notre équipe pour faire celui-ci. Il fallait faire trouver, en jouant en même temps que nos adversaires, la personne le plus vite possible en mimant. La première des quatre équipes réussissant gagnait dix points. Résultats : 1er l’équipe du mur/ 2ème l’équipe des tables / 3ème l’équipe des chaises / et 4ème l’équipe des poteaux.

 

Enzo M T, Sidoine, Florent et Iris

 

 

 

1ère journée de ski

 

 

Hier,c’était notre première journée de ski.

Nous nous sommes réveillés vers 7 h 20, nous avons enfilé nos combinaisons et nos chaussures de ski,et nous sommes partis après avoir petit-déjeuner.

Nous avons rencontré nos moniteurs (ESF): Jean-Marie et Alain. Ils sont petits et un peu ronchons. Selon nous, ils ont la soixantaine, ils portent une combinaison rouge où il y a écrit leurs prénoms.

On a commencé à apprendre à tenir sur un ski puis sur deux. Nous sommes beaucoup tombés mais nous nous sommes relevés encore plus fort !

Nous avons appris à faire « l’escalier », « le canard» et « le chasse neige ».

Pour faire l’escalier, il faut se mettre de profil et grimper avec les skis parallèles. Le canard consiste à écarter la pointe des skis, appelée « spatule » et à avancer. Ces deux techniques servent à monter les pentes. Le chasse-neige sert à freiner en rapprochant les spatules, tout en écartant les genoux.

Nous sommes retournés au châlet pour manger. Nous avons fait un temps calme et à 14 h 00, nous sommes retournés skier, cette fois-ci, avec nos professeurs d’EPS. Nous avons travaillé les virages en faisant plusieurs parcours, de plus en plus difficiles.

Nous sommes rentrés fatigués de cette journée bien chargée !

 

Célimène, Julien, Louise B, Maguelone et Noé

 

 

 

Les affaires de ski

 

 

 

I la combinaison :

 

La combinaison est un vêtement imperméable et qui réchauffe.

 

D’abord on prend un tee-shirt à manches courtes ou longues et on enfile une polaire par dessus.

 

Pour le bas, on met ses chaussettes, son leggings ou collant. Il est important de bien tirer les chaussettes pour ne pas faire de plis. Ceux-ci serrés dans la chaussure pourraient nous faire très mal !

 

Pour terminer, on glisse dans son pantalon et son manteau ou sa combinaison.

 

 

 

II Les chaussures :

 

Les chaussures de ski sont faites de plastique dur et ont de gros crochets. Les semelles épaisses et résistantes possèdent un système d’attaches. Elles sont imperméables pour pouvoir marcher dans la neige.

 

 

 

Pour mettre les chaussures de ski, il faut vérifier les plis. On ouvre tous les crochets, et on tire fort la languette vers l’extérieur. On plonge le pied à l’intérieur tout en restant debout. Tous les plastiques de la chaussure doivent être sur la languette, puis on referme les crochets et on tire le pantalon par-dessus la chaussure ( et la guêtre si on en possède une).

 

 

 

Pour mettre les skis, il faut vérifier qu’il n’y ait pas de neige sous la semelle de la chaussure. On glisse la pointe de la chaussure sous la fixation avant, puis on appuie fort sur le talon, pour qu’il se clipse. Le ski devient alors le prolongement de nos pieds.

 

 

 

 

III La tête et les mains :

 

Sur le visage on met de la crème solaire, on s’équipe d’un casque et d’un masque de ski.

 

Nos mains sont protégées du froid et des petits chocs, par des gants ou des moufles.

 

     

Fatoumata, Roxanne, Guillaume, Polycarpos, Chaïma

 

Photos du jour 3 :

Quand les deux groupes se rejoignent et décident de faire la dernière descente ensemble, ça donne ça !
Quand les deux groupes se rejoignent et décident de faire la dernière descente ensemble, ça donne ça !

Jour 2 : Ski premières sensations

Le trajet, le chalet, les chambres, les repas, le matériel :

Le voyage en car :

 

 

Dimanche, nous nous sommes tous retrouvés au car (à 7h30), on a dit au revoir à nos parents.

 

Bizarrement, tout le monde était à l’heure, du coup nous sommes partis comme prévu.

 

Pendant le trajet tout s’est bien passé à part une petite galère pour Paul : sa gourde s’est ouverte dans son sac, son sandwich s’est transformé en éponge. Heureusement nous avons une classe généreuse et tout le monde a donné un peu de son pique-nique.

 

Durant le voyage l’ambiance était plutôt sympa et on a regardé deux films, Avatar et Intouchables.

 

On s’est arrêté quatre fois, des arrêts de 15 à 45 minutes.

 

Quand le car a commencé à monter dans la montagne, tout le monde a pris son sac à vomi mais personne n’a vomi.

 

Quand on a vu la neige, tout le monde était émerveillé !

 

Arrivés au chalet, tout le monde l’a trouvé super.

     

Paul, Ibrahim, Aali, Stan et Marius.




Découverte du matériel :

     

 

Pour les chaussures certains ont eu plus de chance que d’autres. Des pieds ont souffert alors que d’autres se sentaient comme dans des chaussons.

 

Certains ont eu du mal à trouver chaussure à leur pied. Mais heureusement tous ont fini par trouver leur bonheur (ou presque) : personne n’a skié pieds nus…

 

A propos des casques, une injustice s’est produite…Pour les filles, des casques roses à fleurs…Alors que les garçons ont des casques noirs, rouges, verts, bleus et jaunes.

 

Les filles aussi aimeraient avoir un joli casque !


Cléa, Charlotte K., Umi et Mathias.

 



Le chalet, les chambres, les repas :

 

 

 

Lorsque nous sommes arrivés à Chamrousse, nous sommes allés au chalet : Les Alpages. Marion et Jérémy nous ont accueilli. Après de brèves présentations, nous avons été répartis dans les chambres. Nous n’avons pas été séparés du binôme que nous avions choisi auparavant et nous en sommes très contents.

 

Lola et Umi, enfermées dans la chambre 16 ont longuement et vainement essayé d’ouvrir la porte, jusqu’à ce que, malheureusement, la poignée cède.

 

En effet, celle ci est maintenant coupée en son milieu. Résultat de cette tentative : Ischion en éclat pour Lola et une côté cassée pour Umi…..

 

 

A la fin de la journée, nous avons découvert le réfectoire qui est assez spacieux. Ensuite, Jérémy d’une façon très élégante d’ailleurs, nous a servi nos plats. La nourriture était équilibrée.

 

Par contre, concernant le réfectoire, nous nous posons une une question existentielle : Pourquoi y a t-il une prise au plafond ?

 

 

PS : Pour Lola et Umi rien de cassé, juste un petit bleu. Par contre la poignée est vraiment cassée en deux.

 

 

Lou, Louise C, Umi, Lola, Charlotte L., Lavnie

 

    

Groupe 3ème étoile et plus :

 

Nous avons aimé le domaine skiable car les pistes sont très variées, même dans notre petite station de Chamrousse.

Certains étaient moins à l'aise car cela faisait longtemps qu'ils n'avaient pas skié. D'autres au contraire, avaient skié aux vacances d'hiver, et ont vite retrouvé leurs repères.

 

Les pistes sont très bien car elles sont très larges. Nous sommes montés jusqu'à 2250 mètres, et nous avons pu descendre assez rapidement afin de retrouver les sensations procurées par la vitesse.

 

Certains skieurs ne sont pas vigilants envers les élèves, et coupent nos trajectoires à toute allure, ou réalisent des tout schuss à l'approche d'intersections.

 

Les télésièges montaient très haut, ce qui permettaient de gagner du temps et de faire beaucoup de descentes d'un seul coup.

Notre groupe est très homogène et possède un bon niveau.

 

Anouj, Gabriel, Roméo, Damien et Albert 

 

Groupe 1ère étoile :

 

 

 

Tous n’ont pas eu de chance…La neige était délicieuse, quoique, un peu trop salée pour certains (eh oui, ils ont mangé la neige !)

 

C’était génial, il faisait très beau, c’était très agréable.

 

 

 

Charlotte K. et Cléa.

 

 

 

Mon petit bonheur / mon petit malheur

Les premières impressions :

 

Mon petit bonheur c’est d’avoir fait du ski dans une super station avec du beau temps. Mon petit malheur c’est d’être tombée en plein milieu du tire-fesses pendant la remontée.

 

Lou

 

 

 

Mon petit bonheur c’est d’avoir réussi à re-skier dès le premier jour.

 

Charlotte L

 

 

 

Mon petit bonheur c’est d’avoir repris le ski après un an sans être trop tombée.

 

Lola

 

 

 

Mon petit bonheur c’est de pouvoir skier ENFIN ! Mon petit malheur c’est d’avoir failli être propulsée sur les arbres par quelqu’un que je ne citerai pas…;)

 

Louise C

 

 

 

Mon petit bonheur c’est d’être avec toute la classe, ça crée des affinités. Mon petit malheur c’est d’être tombée à cause d’une amie.

 

Lavnie

 

 

 

Mon petit bonheur c’est que je refais du ski et que c’est super. Mon petit malheur c’est que les légumes ce midi n’étaient pas très très bons…

 

Paul

 

 

 

Mon petit bonheur c’est d’aller skier. Mon petit malheur c’est de me lever à 7h30 !

 

Ibrahim

 

 

 

Mon petit bonheur c’est quand on a tous dansé dans le bus devant le film « Intouchables ». Mon petit malheur c’est quand Ibrahim a failli vomir dans le car.

 

Stan

 

 

 

 

Bonheur d’être avec mes copains, Albert, Anouj et Roméo dans ma chambre c’est génial !

 

Mathias

 

Mon petit bonheur c'est qu'on a passé une belle journée de ski. Mon petit malheur c'est que j'ai une côté qui me fait mal, ça m'a énervé toute la matinée.

Umi

 

 

 

Il a fait très beau pendant notre première séance de ski

 

Anouj

 

Mon petit bonheur c'est quand nous avons su que Dorian et moi partageons à deux une chambre pour quatre ! Mon petit malheur c'est quand on a vu la taille de la salle de la salle de bain : elle est minuscule !

 

Gabriel

 

Mon petit bonheur c'est d'être dans une chambre de six ! Na, na, na, nanère ! Mon petit malheur c'est qu'on doit faire un igloo pour madame Canteux.

 

Roméo

 

 

 

Photos du jour 2 :

Jour 1 : en route pour Chamrousse

Nous sommes actuellement à Grenoble (il est 16h30). Dans une heure nous serons arrivés pour l’instant la montagne nous observe et nous l’admirons tous déjà ! Tout se passe bien jusque ici, même si évidemment, nous avons hâte d’arriver ;) 

Après cette journée de car, où personne n'a vomis et où on a eu le droit à une magnifique vue avec un super coucher de soleil, essayage des chaussures de ski, repas copieux, mise à jour des règles de vie et au lit ! La nuit va être bonne pour tout le monde. Bonne nuit à tous à demain 


Photos du jour 1 : dans les chambres