Voyage Châtel mars 2020


Jour 1 : En route vers la montagne


Le trajet s’est très bien passé. L’heure d’arrivée prévue était 15h nous sommes bien arrivés à 15h pile ;). 
Salim notre chauffeur a été très bien. 
Les jeunes s’installent et prennent leurs marques. 
Photos à suivre. 

Album photos du jour :


Jour 2 : Découverte des lieux


Raconte-nous ton aventure :

Le voyage en car

 

Le matin, tous les élèves se sont retrouvés à l’arrêt de bus Parmentier. Nous sommes montés dans le car à destination de Châtel. Le car est parti à 6h29, beaucoup d’élèves étaient fatigués donc il fallait rester silencieux.

 

Après deux heures de car nous nous sommes arrêtés pendant trente minutes pour prendre un petit en-cas. Le car est reparti et nous avons regardé le film « Hôtel Transylvanie 2 ».

 

Nous avons continué notre route puis nous sommes arrêtés une deuxième fois pour manger notre pique-nique. Après avoir mangé, nous avons écouté de la musique et commencé à regarder le film « Le petit Nicolas ». Nouvel arrêt, le conducteur devait faire le plein d’essence. Nous avons repris la route et avons continué le film.

 

Quand nous sommes arrivés dans les montagnes, le paysage était magnifique. Nous avons pris des tunnels puis nous avons vu des petites cascades et des villages au bord de la route.

 

En arrivant à Châtel le chauffeur nous a mis la musique de Star Wars, c’était super.

 

 

 

Violette, Jules L., Eve, Ahmed

 

 

 

 

 

Le chalet

 

Le chalet est très grand et il y a des décorations qui rappellent la neige sur la façade. Il comporte six niveaux, dont trois étages, un rez-de-chaussée et deux sous-sols.

 

Au premier étage, nos chambres y sont spacieuses, comportent des lits superposés et offrent une belle vue sur le paysage. Au rez-de-chaussée, il y a le réfectoire où nous mangeons très bien. Au sous-sol numéro 1, il y a le local pour les affaires de ski, une salle de cinéma et une salle de jeux. Au sous-sol numéro deux, il y a une salle de classe qui nous est réservée.

 

Au début, le chalet est si grand que l’on se perd souvent.

 

Deux établissements avec qui nous partageons les repas, occupent les étages deux et trois.

 

 

 

Younès, Noah, Lina et Théo O.

 

 

 

Les chambres

 

Les chambres sont au premier étage du chalet. Elles ne sont pas toutes de la même taille et donnent toutes sur un couloir commun. Il y a huit chambres de 4, 6 et 8 lits à notre étage. Nous dormons tous sur des lits superposés, et pouvons profiter de belles vues sur les montagnes.

 

Nous découvrons les traversins pour passer nos nuits et devons nous habituer à ce changement (ils sont très mous). Nous avons tous une salle de bains dans nos chambres et certains ont même un balcon.

 

 

Anna, Shandor, Abdelkrim, Jules O.

 

 

 

Les chambres, nouvel épisode.

 

Les chambres sont constituées de quatre à huit personnes et ont toute une salle de bains et des lits superposés.

 

Pour les chambres de filles il y en deux reliées et une au fond du couloir. Toutes les autres sont pour les garçons.

 

 

Tasnim, Youssef, Sebastian, Théo N.

 

 

 

L’installation dans les chambres.

 

Lorsque nous sommes arrivés devant le chalet l’Ours blanc, les professeurs nous ont annoncé les chambres. Nous devions monter au premier étage et prendre les draps au passage. On a eu du mal à faire les lits et pour ranger nos habits, heureusement on avait des armoires.

 

Les douches sont assez petites, c’est donc difficile pour ranger toutes nos affaires.

 

Enfin on a dû poser la nourriture qui nous restait du voyage devant les portes des chambres car on n’a pas le droit de manger dans les chambres.

 

 

Robert, Ayanleh, Anaëlle, Meryem.

 

 

 

L’équipement pour le ski.

 

Après avoir fait nos chambres, nous sommes allés essayer nos équipements pour le ski : les chaussures et le casque.

 

Pour mettre les chaussures de ski, il faut retirer la languette, desserrer les attaches au maximum et surtout bien tirer la chaussette de ski pour ne pas avoir de plis.

 

Il faut mettre en dessous de la combinaison de ski : un collant et un t-shirt pour tenir chaud, des grosses chaussettes de ski qui montent jusqu’au mollet, un tour de cou.

 

On enfile ensuite la combinaison et le bonnet (ou la cagoule). Il faut bien penser à mettre la crème solaire avant les gants ! On met ensuite les gants, les chaussures de ski, le casque et les lunettes.

 

Nous sommes enfin prêts à porter nos skis et aller sur les pistes.

 

 

Iris, Wissem, Gradie, Ferdinand

 

 

 

Les premiers repas.

 

Le premier soir nous avons mangé en entrée de la soupe aux champignons, puis des spaghettis à la bolognaise et en dessert un yaourt au chocolat. C’était bon bon, bien meilleur qu’à la cantine.

 

Ce sont les professeurs qui ont placé les élèves, les dames qui font le service sont très gentilles.

 

Le matin, au petit déjeuner, tout était en libre-service. Il y avait des jus de fruits, du chocolat chaud, du lait, du thé et du café pour les profs, des céréales, du pain, de la confiture, du beurre et de la pâte à tartiner.

 

 

Shaïma, Karim, Joseph, Mohamed

 

 

 

Quelques règles importantes à respecter.

 

-          Il ne faut pas réveiller les autres le matin quand on se réveille trop tôt.

 

-          On ne peut pas aller dans les chambres des camarades sans demander la permision.

 

-          Au réfectoire on a le droit de chuchoter amis pas de parler à voix haute.

 

-          Au réfectoire nous n’avons pas le droit de nous lever.

 

-          Bien sûr nous n’avons pas le droit de sortir de l’étage sans un adulte.

 

 

 

Basile, Rainier, Lise, Hadja

 

Album photos du jour


Jour 3


Raconte-nous ton voyage :

Le petit-déjeuner

Le matin on se réveille à 8H, lorsque les professeurs arrivent, nous descendons pour prendre le petit-déjeuner : céréales, pain, confiture, beurre et Nutella sont au rendez-vous.

Les boissons chaudes ou froides sont mises a disposition.


A la fin du petit-déjeuner, nous débarrassons et nettoyons la table, puis nous nous preparons pour les activités du jour.


"J'aime le fait de choisir ce que je veux" Max


"J'aime le fait de pouvoir bien dormir" Joshuah


"J'aime le fait d'avoir le temps de manger" Sacha J.


Ce matin les groupes 1, 2 et 3 vont skier pendant que nous travaillons sur le blog.


Max, Joshuah et Sacha J.

Portrait d'Alexandre : moniteur ESF du groupe des skieurs

Aujourd'hui, nous allons vous faire le portrait de notre moniteur ESF Alexandre.

Il mesure environ 1m80, et porte un bonnet rouge et blanc, il a environ 40 ans.

Il est blagueur, calme et patient.

Alexandre nous emmène sur des pistes bleues, quelques fois rouges, et la plupart du temps, nous y allons en "tire-fesses".

Il prend en compte le niveau de chaque élèves et attend lorsque quelqu'un tombe. Il nous fait faire des détours amusants, du hors-pistes.

Dans son attitude, Alexandre a l'allure d'un moniteur ESF( combinaison rouge, masque et bonnet).


Nous sommes contents de l'avoir progresser rapidement sur les pistes !


Sacha M. Gabrielle C.

Notre premiere journée de ski du sejour

Hier, nous sommes allés faire du ski toute la journée. Nous nous sommes levés à 8H pour prendre notre petit-déjeuner, puis nous sommes retournés dans nos chambres pour nous enfiler nos combinaisons de ski, et nos chaussures de ski. 

Nos bâtons étaient trop petits, donc un monsieur nous en a apporté des nouveaux en bas des pistes que nous avons rejoint en navette.

Nous avons fait des pistes bleues et rouges, beaucoup de camarades ont déchaussé à cause de la poudreuse.

A midi, nous sommes rentrés pour dejeuner. Puis l'après-midi nous avons skié avec les moniteurs ESF, nous avons beaucoup skié !

Nous avons pris des télésièges et des télécabines.

Nous sommes rentrés épuisés à 17h.

Nous avons déposé nos skis et nos bâtons dans un local pour eviter de s'encombrer à les transporter la prochaine fois.

Cela nous soulagera !


Jeanne et Porter

Hier au cours de ski on a fait des pistes différentes (bleues et rouges).

Au début, certaines personnes avaient du mal à skier, mais elles ont reussi à s'adapter.

Nous avons pris un tire-fesse de 2km, et Alexandre notre moniteur ESF, nous a fait faire un peu de hors piste !

J'ai trouvé ça très bien, et le paysage etait beau car on voyait les montagnes enneigées.

Il neigeait à petits flocons, du coup il y avait beaucoup de poudreuse !


Virgile et Djibril

Les pistes et les couleurs 



La piste verte est la plus facile des pistes parce qu'elle est pratiquement plate.

La piste bleue est plus pentue qu'une verte.

De même pour les pistes rouges, qui sont beaucoup plus pentues qu'une verte, et possèdent même parfois des grosses bosses.

Les pistes noires sont réservées aux excellent skieurs, elles sont dangereuse si on ne sait pas skier. 

Elles sont parfois étroites, abruptes, et bossues.


Stanislas et Sickou

Notre premiere veillée

Lundi soir, nous avons fait une veillée time's up. 

Le but était de gagner le plus de points en faisant deviner des personnes. il y avait 3 manches et 4 équipes : Les 9-3, les sharouss, les nazes et les winners.


A la premiere manche, il fallait faire deviner le plus de personnalité possible à son équipe en faisant des phrases.


Les cris fusaient de partout, du coup M.Barny pénalisait les équipes d'un point, qui dépassaient 70 décibels durant leurs sequences.

A la deuxième manche, il fallait faire deviner un mot sans prononcer plus de deux mots. 

A la troisième manche, il fallait faire des mimes sans faire de bruit. Les points de cette manches comptaient double.

A la fin M.Duclaud annonça les résultats : 

4ieme les 9-3

3ieme les sharouss

2ieme les winners

1er les nazes


Anouk et Florentin

Album photos du jour :


Jour 4 : pique nique sur les pistes


Petits bonheurs / Petits malheurs

 

Mon p’tit bonheur c’est que le ski est trop bien.

 

Mon p’tit malheur c’est qu’il fait trop froid, c’est qu’on écrit trop souvent, c’est que les chaussures de ski sont trop lourdes, c’est que les traversins ne sont pas confortables, la vue depuis la chambre est mauvaise : vue sur la rue.

 

 

 

Jules O.

 

 

 

 

 

Mon p’tit bonheur c’est que mon professeur ESF (Richard) est très sympathique et il ne nous gronde presque pas.

 

Mon p’tit malheur c’est que les chaussures de ski font mal au tibia.

 

 

 

Shaïma

 

 

 

 

 

Mon p’tit bonheur c’est de pouvoir faire du ski, d’être avec mes amies dans ma chambre, d’avoir une vue magnifique, d’avoir de chouettes veillées et surtout de m’amuser.

 

Mon p’tit malheur c’est de ne pas pouvoir dormir à cause du bruit du deuxième étage (nous sommes au premier) et aussi on doit toujours attendre que les perturbateurs se calment pour commencer/terminer les activités : c’est très énervant.

 

 

 

Tasnim

 

 

 

 

 

Mon p’tit bonheur c’est de skier et de dormir avec mes copains.

 

Mon p’tit malheur c’est les traversins qui font mal et aussi quand il fait froid.

 

 

 

Abdelkrim

 

 

 

 

 

Mon p’tit bonheur c’est de skier et de voir les montagnes, d’être dans la télécabine et de voir les paysages.

 

Mon p’tit malheur c’est de m’être fait mal en tombant au ski.

 

 

 

Hadja

 

 

 

 

 

Mon p’tit bonheur c’est quand je skie vite, c’est quand je joue avec la neige et quand je mange bien au châlet.

 

Mon p’tit malheur, c’est quand l’eau de la douche devient froide.

 

 

 

Théo O.

 

 

 

 

 

Mon p’tit bonheur c’est de skier, c’est qu’hier à la veillée on a regardé un film, c’est qu’on a mangé des gaufres et qu’on a fait une piste verte.

 

Mon p’tit malheur c’est de faire le trajet pour aller au ski car les chaussures font mal aux pieds et que le jet de la douche est très fort.

 

 

 

Basile

 

 

 

Mon p’tit bonheur c’est de faire du ski, de regarder les montagnes et de faire des batailles de boules de neige.

 

Mon p’tit malheur c’est tombé et d’être allé chez le médecin et surtout de marcher avec les chaussures de ski.

 

 

 

Joseph

 

 

 

 

 

Mon p’tit bonheur c’est de rentrer à Paris, c’est de jouer avec la neige.

 

Mon p’tit malheur c’est de faire le voyage Paris-Châtel et de marcher avec les chaussures de ski.

 

 

 

Youssef

 

 

 

 

 

Mon p’tit bonheur ce sont les « délires » avec mes amies, faire du ski, jouer avec la neige, jouer au baby-foot, aux cartes…

 

Mon p’tit malheur c’est quand je suis tombée au ski et lorsque personne ne rangeait ses affaires, les chaussures de ski sont trop lourdes et ça me fait mal aux pieds.

 

 

 

Lina

 

 

 

 

 

Mon p’tit bonheur c’est de faire du ski et de tomber mais aussi de jouer avec la neige.

 

Mon p’tit malheur c’est de faire le trajet en chaussures de ski, mais aussi le lit qui est dur.

 

 

 

Sebastian

 

 

 

 

 

Mon p’tit bonheur c’est de passer une semaine au ski avec mes amis, on rigole trop ! C’est de faire du ski pour la première fois de ma vie et les veillées, on a regardé un film hier.

 

Mon p’tit malheur c’est les chaussures de ski qui font HYPER mal aux tibias.

 

 

 

Violette

 

 

 

 

 

Mon p’tit bonheur c’est de faire du ski, les slaloms et les veillées, manger au chalet car c’est bon, regarder les montagnes car il y a de la neige et des sapins : c’est beau à regarder.

 

Mon p’tit malheur c’est le voyage en car, tomber au ski car je n’arrive pas à me relever.

 

 

 

Younes

 

 

 

 

 

Mon p’tit bonheur c’est de skier parce que j’aime le ski, c’est amusant, j’aime bien glisser dans la neige, j’ai une chambre qui est belle et grande.

 

Mon p’tit malheur est que je ne peux pas jouer à la PS4 ni au foot au gymnase ou dehors.

 

 

 

Rainier

 

 

 

 

 

Mon p’tit bonheur c’est de faire du ski, de voir le paysage et de jouer et manger avec mes amis.

 

Mon p’tit malheur c’est quand je tombe et que mes pieds se tournent.

 

 

 

Grady

 

 

 

Mon p’tit bonheur c’est de rester avec mes amis, de skier et manger à Châtel.

 

Mon p’tit malheur c’est de manger des légumes et de tomber au ski.

 

 

 

Ahmed

 

 

 

 

 

Mon p’tit bonheur c’est la chambre avec mes amis au chalet.

 

Mon p’tit malheur, c’est le ski parce que je n’arrive pas à faire les virages.

 

 

 

Karim

 

 

 

 

 

Mon p’tit bonheur c’est quand je joue avec mes amies, quand je fais du ski et des batailles de boules de neige.

 

Mon p’tit malheur c’est que je me suis disputée avec Hadja, les chaussures de ski me font mal et le bazar dans la chambre.

 

 

 

Meryem

 

  

 

 

 

Mon p’tit bonheur c’est la boum.

 

Mon p’tit malheur c’est le voyage en car et le froid.

 

 

 

Robert

 

 

 

Mon p’tit bonheur c’est la beauté des alentours, jouer au ski.

 

Mon p’tit malheur c’est le mal de tête et tomber au ski.

 

 

 

Mohamed

 

Album photos du jour :


Jour 5 : Evaluation sous le soleil


Pas le temps d’ecrire sur le blog aujourd’hui. Le soleil nous fait enfin un coucou, donc ski matin avec les professeurs pour les entraîner. Cette après-midi évaluations avec les moniteurs ESF.

Album photos du jour :

arrivee prevue à Parmentier 22h10